banner-EVUNS

Santé verte – consommation

Lorsqu’on pense pollution liée au tabagisme, on pense souvent aux mégots… et pourtant, en amont, la production et la consommation de tabac en tant que tel ont déjà un impact environnemental considérable.

Penchons désormais sur ce que la consommation de tabac induit …      

Que contient la fumée de cigarette ?

La fumée de tabac dégage plus de 4000 substances dont 250 toxiques et 50 cancérigènes. Parmi ces substances, on retrouve principalement :

Fumée tabac
  • La nicotine est présente dans la plante de tabac, elle atteint le cerveau en quelques secondes ce qui entraîne une forte dépendance et a un effet excitant sur le corps. La nicotine est la substance qui nous rend accro au tabac. Durant la consommation et jusqu’à à vingt minutes après, elle est également responsable d’une augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle ainsi que d’un rétrécissement des vaisseaux sanguins (vasoconstriction).
  • Les additifs ont pour objectif premier d’augmenter la dépendance du consommateur et rendre le produit le plus attrayant possible [en améliorant le goût, en diminuant l’irritation ou encore facilitant le passage de la fumée plus profondément dans les poumons]. Quelques exemples d’additifs : l’ammoniac, le cacao, le menthol…
  • Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très toxique qu’on ne voit pas et qu’on ne sent pas. Il prend la place de l’oxygène dans le sang, ce qui augmente les risques de maladies cardiovasculaires (crises cardiaques, embolies pulmonaires, AVC, thromboses…).
  • Le goudron est une substance huileuse et collante qui s’accroche aux poumons et s’élimine difficilement. Il jaunit les doigts et les dents. Le goudron joue un rôle important dans le développement des cancers.

Pour aller plus loin :

Saviez-vous qu’il existe 3 types de fumées ?

type fumée

On distingue trois types de fumée dans lesquels se retrouvent ces substances toxiques:

    • La fumée primaire, c’est-à-dire celle inhalée par le fumeur
    • La fumée secondaire, c’est-à-dire celle qui s’échappe de la cigarette qui se consume et qui est répandue dans l’atmosphère
    • La fumée tertiaire, celle qui est rejetée par le fumeur après chaque bouffée.

La concentration de nombreux produits toxiques est plus élevée dans la fumée secondaire que dans celle inhalée directement par le fumeur.

Informations tirées du dépliant sur le tabagisme passif

Le tabagisme passif

L’exposition du non-fumeur à la fumée est scientifiquement reconnue comme nocive pour sa santé. En effet, elle est chargée d’un grand nombre de produits toxiques tels que l’ammoniac (nettoyant pour les carreaux), le formol (contenu, notamment, dans les désinfectants), l’acétone (solvant utilisé, notamment, pour enlever le vernis à ongles) ou la nitrosamine (un puissant cancérigène).

L’exposition à cette fumée a un effet sur la santé équivalent à un tabagisme modéré. Une exposition sur du long terme peut entraîner des maladies respiratoires chroniques et du système cardiovasculaire, ainsi que différents types de cancers. Il est préférable d’éviter au maximum les atmosphères enfumées, et de fumer à l’extérieur pour ne pas intoxiquer les autres. Le tabagisme passif est à l’origine de diverses lois interdisant de fumer dans les lieux publics (cafés, restaurants, lieux de travail…) dans un souci de protection de la santé de toutes et tous.

Extrait de l’outil pédagogique “Parcours Sans T” du FARES asbl.

Zoom sur la législation en vigueur

Au-delà des spécificités de chaque lieu de vie, la Belgique (tout comme l’Europe et de nombreux autres pays) a mis en avant différentes réglementations globales, et ce depuis de nombreuses années.

Quels sont les principes législatifs de base ? 

  • Limiter la publicité : Il est interdit de faire de la publicité ou de parrainer des produits du tabac sauf pour les journaux publiés à l’étranger, des publications réservées à des professionnels du tabac et à l’intérieur des lieux de vente (bars tabac et kiosques de journaux) (loi de 1977). Le gouvernement a annoncé en février 2020 qu’en 2021, la publicité pour le tabac serait interdite dans son ensemble.
  • Protéger la population contre l’exposition à la fumée : dans certains lieux de vie comme l’horeca, les lieux publics fermés, les écoles, les transports etc., il est interdit de fumer afin de protéger les personnes du tabagisme passif. Toutefois, l’installation de fumoirs est possible sous certaines conditions (pièce fermée qui correspond maximum à un quart de la surface totale du lieu, équipée d’un système d’extraction d’air, sans vente de boissons et/ou de nourriture).
  • Taxer progressivement le tabac
  • Réglementer la composition des produits du tabac proposés à la vente : les taux des différents composants du tabac et de ses produits dérivés/associés sont réglementés.
  • Étiqueter les produits du tabac : l’étiquetage et l’habillage des paquets de cigarettes, de tabac à rouler et de tabac pour chicha est devenu neutre c’est à dire que les marques ne peuvent plus utiliser des éléments de marketing pour influencer les consommateurs. Aucun slogan ni de mentions “light” “silver” “menthol”, ne peuvent apparaître. Par contre, chaque paquet doit présenter des textes et des images mettant en garde le consommateur au sujet des effets du tabac sur la santé ainsi que le numéro de Tabacstop
  • Vente à distance (internet) interdite
  • Vente interdite aux moins de 18 ans
  • Interdiction de fumer en présence d’un mineur dans un véhicule
lois

Pour découvrir toutes les spécificités liées aux milieux de vie :

Des conseils pour limiter les risques

  • Fumer uniquement à l’extérieur car il y a toujours du tabagisme passif sous la hotte et par l’ouverture des fenêtres. Les composants de la fumée restent dans l’air et sont également en partie absorbés par les rideaux, tissus, moquettes et leur émission se poursuit dans le temps. De même que dans les substances nocives persistent des mois sur les revêtements. Les méthodes de nettoyage conventionnelles (aspiration et essuyage) ne réduisent pas efficacement la teneur en polluant liée au tabac.

  • Protéger particulièrement les personnes vulnérables telles que les enfants, femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies chroniques.
risque

Les sources pour aller plus loin :

Brochure Tabac FARES

Logo-EVUNS-carre-recoupe Ensemble
vers un nouveau souffle
Facebook609
Instagram99
208
Aller au contenu principal