banner-EVUNS

Concours “Ensemble vers un nouveau souffle”

On a décidé de vous gâter !!! 🥳

Parce que parfois des petits coups de pouce sont nécessaires pour maintenir la motivation, nous avons décidé de mettre en place un concours ! Deux gagnants seront tirés au sort et auront la chance de partager leur lot avec une personne de leur choix. Donc au total 4 personnes y gagneront ! 🤩

Les lots vous seront dévoilés petit à petit sous forme d’indices jusqu’à la révélation finale. On garde donc encore un peu le suspens 🙃

Alors concrètement, comment gagner ?

Rien de plus simple, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Liker la page « Ensemble Vers Un Nouveau Souffle » (sur Facebook et/ou Instagram)
  2. Aimer la publication du concours
  3. Commenter la publication en mentionnant la personne avec qui vous aimeriez vivre les expériences mystères qu’on vous proposera comme lot

Les gagnants seront annoncés le 12 juin ! En attendant, likez, commentez, restez aux aguets pour découvrir nos indices et ne lâchez rien dans votre projet de changement qu’il s’agisse de tabac ou autre ! 👊

Santé verte – ramassage de mégots

Vous souhaitez organiser un ramassage de mégot mais vous avez besoin d’un soutien ?  

BEWaPP offre un soutien logistique gratuitement pour les ramassages de mégots !  

Voici la procédure pour réserver du matériel :   

Après création de votre compte sur le site BEWaPP, vous pourrez introduire une demande pour emprunter le kit de ramassage de mégots mis à disposition par BEWaPP .

Dans ce kit se trouvent les éléments suivants :

kitbewapp

Tout ce matériel sera livré à l’adresse souhaitée de manière gratuite. En échange, BEWaPP demande juste un peu de visibilité et que le matériel prêté soit rendu en état 😊. 

 Via la boutique propre en ligne, vous pouvez également commander du matériel de sensibilisation : 

Enfin, BEWAPP a créé une page d’articles et infos autour des mégots et donnent leur accord pour l’usage des visuels lors de vos actions.

 En amont du 4 juin, il reste toujours possible de s’inscrire au Grand Nettoyage de Wallonie prévu du 5 au 8 mai 2022 en s’inscrivant avant le 25/04 minuit : https://www.bewapp.be/je-passe-a-laction/grand-nettoyage/   

BeWapp-Logo

Santé verte – mégots

Le tabac est un polluant environnemental et ce à différents niveaux (production, consommation). 

Dans cette rubrique, voyons plus en détails l’impact des mégots après consommation ainsi que des pistes pour limiter les effets sur l’environnement.  

Source : BeWapp 


Les effets des mégots

Les mégots de cigarette sont considérés comme l’un des polluants les plus néfastes pour les océans. Chaque minute, 8 millions de mégots sont jetés au sol dans le monde. Malheureusement, environ 40% de ces mégots jetés au sol finiront dans les océans. Une fois jeté au sol, un mégot se dégradera au bout de 3 à 5 ans mais cela peut aller jusqu’à 15 ans pour qu’il disparaisse totalement.  

Les mégots jetés au sol, dégageant de nombreuses substances toxiques, nuisent également à la qualité du sol et par extension, la flore s’en trouve également affectée. Sans oublier que les animaux terrestres et marins souffrent également de la présence de ces nuisibles dans leurs milieux naturels.


Les cendriers de poche

Vous êtes concerné par le tabagisme et vous souhaitez agir ? Le cendrier de poche est un moyen d’éviter que vos mégots se retrouvent dans la nature. Ce format vous permet de l’emporter partout avec vous afin d’y stocker vos mégots en attendant la prochaine poubelle adaptée.  

Il existe plusieurs moyens pour vous en procurer ! Certaines administrations communales en ont à leur disposition pour leurs citoyens, n’hésitez pas à leur demander.  

Cendriers de poche pour une Wallonie plus propre

cendrierpoche
Cendriers de poche BeWapp
cendrieraaf
Cendriers de poche Aide aux Fumeurs (FARES)

Les cendriers sondages

Vous n’avez jamais entendu parler du cendrier sondage ? On vous explique tout !  

Le cendrier sondage permet de récolter les mégots des passants tout en leur permettant de voter en jetant leurs mégots d’un côté ou de l’autre. En plus de protéger l’environnement, cette méthode permet de répondre à des sondages ludiques. De plus en plus de communes, campus universitaires et d’autres structures se sont lancées dans la création de cendrier sondage. Observez autour de vous si vous en apercevez, lancez-vous dans la confection d’un cendrier sondage et/ou faites appel à une association qui peut vous prêter main forte !

cendriersondageEpiCura
Cendrier de sondage sur le site d’EpiCURA

Voici quelques exemples de sondages :  

  • Vous êtes plutôt : thé ou café  ?
  • Vous êtes plutôt : du matin ou du soir  ?
  • Vous êtes plutôt : sucré ou salé  ?
  • Un seul mégot peut polluer combien de litres d’eau : 50l ou 500l ?
  • Pour se dégrader, un mégot peut prendre jusqu’à : 5 ans ou 15 ans ?

Pour découvrir comment construire un cendrier sondage, rendez-vous sur l’onglet “Cendrier sondage” et visionnez le projet réalisé par les étudiants de l’ULB avec le soutien du Service Prévention Tabac du FARES asbl.  

Sources :  

Ecomégot

Jette ton mégot où il faut

Cendriers à sondage : gardons les abords de l’hôpital propres 

Les cendriers sondages font leur apparition à Mons


Le recyclage 

Une fois collectés, que fait-on de tous ces mégots ?

recyclage

Plusieurs associations se sont penchées sur la question du recyclage des mégots et offrent désormais la possibilité de collecter et recycler ce type de déchet.  

En France, c’est le cas d’Ecomégot qui recycle le plastique contenu dans les filtres des mégots.

En Belgique, We Circular est une start-up qui propose de collecter, traiter et recycler les mégots de cigarettes.  

Még’océan propose également de récolter les mégots auprès de leurs partenaires, 1 fois par mois, pour les recycler via des filières de recyclage telles que PuriFungi.

PuriFungi est un acteur bruxellois qui dépollue les mégots de cigarettes grâce à des champignons pour les transformer en nouveaux objets. Il utilise le procédé de la Myco-remédiation.

écomégot
mégocéan
Wecircular
purifungi

Fleche-retour-avec-texte

Santé verte – production

planete

Le tabac est à l’origine une plante naturelle et sa production n’avait pas un impact considérable sur l’environnement. Par la suite, les conséquences environnementales se sont amplifiées notamment par l’industrialisation des procédés, l’ajout d’additifs et autres substances dans le but d’augmenter la dépendance et de rendre plus agréable sa consommation.

Découvrons les dégâts causés par l’industrie du tabac sur les écosystèmes…

Émission des gaz à effets de serres et changements climatiques

climat

“Chaque année, l’industrie du tabac est responsable de l’émission de 84 mégatonnes de dioxyde de carbone par an.”

Source : OMS

L’entièreté des cigarettes produites sont responsables de 0.2% des émissions globales de gaz à effet de serre.

En prenant en compte les émissions induites lors des procédés industriels, la production de tabac contribue au phénomène de réchauffement climatique considéré aujourd’hui par les experts comme l’une des menaces majeures pour notre planète.

Envie d’aller plus loin ?

Fumer nuit gravement à l’environnement (Ecotree)

La déforestation, une réalité à prendre en compte !

Pour pouvoir produire 1kg de tabac, l’industrie doit brûler près de 20 kg de bois ! Même si un seul arbre pèse souvent plus de 1000kg, ce sont des millions qui sont consacrés à la production du tabac. 

Pour se faire une idée plus concrète de l’impact de cette industrie sur l’environnement, imaginez-vous que c’est l’équivalent de 280 000 terrains de football de forêts qui partent « en fumée » chaque année pour produire les cigarettes ! 

Source : https://www.aideauxfumeurs.be/environnement/

deforestation

La dégradation des sols

Comme mentionné, chaque année c’est environ 3,5 millions d’hectares de terres qui sont détruits pour y cultiver du tabac. Cependant, l’abattage des forêts pour y planter du tabac provoque une dégradation des sols et une baisse des rendements, c’est-à-dire la capacité du sol à accueillir d’autres plantes ou cultures.

Source : OMS

L’eau est aussi à prendre en compte

eau

Pour assurer des rendements avantageux, l’industrie du tabac utilise de grandes quantités de fertilisants et de pesticides. Ceux-ci contribuent à la pollution des sols et de l’eau.

De même que pour pousser, le tabac demande également beaucoup d’eau : 670 mètres cubes pour une tonne de tabac. C’est autant que le riz, et cinq à huit fois plus pour une quantité équivalente de tomates ou de pommes de terre.

OMS

Generationsanstabac.org

Quebecsanstabac.ca

Le "greenwashing" de l’industrie du tabac, c’est quoi ?

Le phénomène du “greenwashing” est une stratégie utilisée par de multiples industriels afin de masquer les impacts de leur activité par un travail sur leur image (investissements dans des solutions qui semblent positives pour l’environnement, utilisation des termes “vert”, “naturel”, “neutre”…). Le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années avec l’augmentation de la préoccupation pour l’environnement. L’industrie du tabac, elle aussi, tente par diverses stratégies de se positionner en faveur de la protection de l’environnement.

Découvrez l’exemple d’Alcome, l’éco-organisme directement financée par l’industrie du tabac et en contradiction avec la Convention-Cadre de l’OMS. Cet organisme fait notamment porter la responsabilité sur les consommateurs de la pollution liée aux mégots.

Pourquoi l’éco-organisme de lutte contre les mégots pose problème

Parcourez également ce second exemple de stratégie de manipulation utilisée par l’industrie du tabac et illustré au travers de la nouvelle campagne de greenwashing pour Philip Morris International « Our World Is Not An Ashtray » (« Notre monde n’est pas un cendrier »).

Nouvelle campagne de greenwashing pour Philip Morris International

Plongée dans le lobbying de Philip Morris via la Fondation pour un monde sans fumée

greenwashing

Santé verte – consommation

Lorsqu’on pense pollution liée au tabagisme, on pense souvent aux mégots… et pourtant, en amont, la production et la consommation de tabac en tant que tel ont déjà un impact environnemental considérable.

Penchons désormais sur ce que la consommation de tabac induit …      

Que contient la fumée de cigarette ?

La fumée de tabac dégage plus de 4000 substances dont 250 toxiques et 50 cancérigènes. Parmi ces substances, on retrouve principalement :

Fumée tabac
  • La nicotine est présente dans la plante de tabac, elle atteint le cerveau en quelques secondes ce qui entraîne une forte dépendance et a un effet excitant sur le corps. La nicotine est la substance qui nous rend accro au tabac. Durant la consommation et jusqu’à à vingt minutes après, elle est également responsable d’une augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle ainsi que d’un rétrécissement des vaisseaux sanguins (vasoconstriction).
  • Les additifs ont pour objectif premier d’augmenter la dépendance du consommateur et rendre le produit le plus attrayant possible [en améliorant le goût, en diminuant l’irritation ou encore facilitant le passage de la fumée plus profondément dans les poumons]. Quelques exemples d’additifs : l’ammoniac, le cacao, le menthol…
  • Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très toxique qu’on ne voit pas et qu’on ne sent pas. Il prend la place de l’oxygène dans le sang, ce qui augmente les risques de maladies cardiovasculaires (crises cardiaques, embolies pulmonaires, AVC, thromboses…).
  • Le goudron est une substance huileuse et collante qui s’accroche aux poumons et s’élimine difficilement. Il jaunit les doigts et les dents. Le goudron joue un rôle important dans le développement des cancers.

Pour aller plus loin :

Saviez-vous qu’il existe 3 types de fumées ?

type fumée

On distingue trois types de fumée dans lesquels se retrouvent ces substances toxiques:

    • La fumée primaire, c’est-à-dire celle inhalée par le fumeur
    • La fumée secondaire, c’est-à-dire celle qui s’échappe de la cigarette qui se consume et qui est répandue dans l’atmosphère
    • La fumée tertiaire, celle qui est rejetée par le fumeur après chaque bouffée.

La concentration de nombreux produits toxiques est plus élevée dans la fumée secondaire que dans celle inhalée directement par le fumeur.

Informations tirées du dépliant sur le tabagisme passif

Le tabagisme passif

L’exposition du non-fumeur à la fumée est scientifiquement reconnue comme nocive pour sa santé. En effet, elle est chargée d’un grand nombre de produits toxiques tels que l’ammoniac (nettoyant pour les carreaux), le formol (contenu, notamment, dans les désinfectants), l’acétone (solvant utilisé, notamment, pour enlever le vernis à ongles) ou la nitrosamine (un puissant cancérigène).

L’exposition à cette fumée a un effet sur la santé équivalent à un tabagisme modéré. Une exposition sur du long terme peut entraîner des maladies respiratoires chroniques et du système cardiovasculaire, ainsi que différents types de cancers. Il est préférable d’éviter au maximum les atmosphères enfumées, et de fumer à l’extérieur pour ne pas intoxiquer les autres. Le tabagisme passif est à l’origine de diverses lois interdisant de fumer dans les lieux publics (cafés, restaurants, lieux de travail…) dans un souci de protection de la santé de toutes et tous.

Extrait de l’outil pédagogique “Parcours Sans T” du FARES asbl.

Zoom sur la législation en vigueur

Au-delà des spécificités de chaque lieu de vie, la Belgique (tout comme l’Europe et de nombreux autres pays) a mis en avant différentes réglementations globales, et ce depuis de nombreuses années.

Quels sont les principes législatifs de base ? 

  • Limiter la publicité : Il est interdit de faire de la publicité ou de parrainer des produits du tabac sauf pour les journaux publiés à l’étranger, des publications réservées à des professionnels du tabac et à l’intérieur des lieux de vente (bars tabac et kiosques de journaux) (loi de 1977). Le gouvernement a annoncé en février 2020 qu’en 2021, la publicité pour le tabac serait interdite dans son ensemble.
  • Protéger la population contre l’exposition à la fumée : dans certains lieux de vie comme l’horeca, les lieux publics fermés, les écoles, les transports etc., il est interdit de fumer afin de protéger les personnes du tabagisme passif. Toutefois, l’installation de fumoirs est possible sous certaines conditions (pièce fermée qui correspond maximum à un quart de la surface totale du lieu, équipée d’un système d’extraction d’air, sans vente de boissons et/ou de nourriture).
  • Taxer progressivement le tabac
  • Réglementer la composition des produits du tabac proposés à la vente : les taux des différents composants du tabac et de ses produits dérivés/associés sont réglementés.
  • Étiqueter les produits du tabac : l’étiquetage et l’habillage des paquets de cigarettes, de tabac à rouler et de tabac pour chicha est devenu neutre c’est à dire que les marques ne peuvent plus utiliser des éléments de marketing pour influencer les consommateurs. Aucun slogan ni de mentions “light” “silver” “menthol”, ne peuvent apparaître. Par contre, chaque paquet doit présenter des textes et des images mettant en garde le consommateur au sujet des effets du tabac sur la santé ainsi que le numéro de Tabacstop
  • Vente à distance (internet) interdite
  • Vente interdite aux moins de 18 ans
  • Interdiction de fumer en présence d’un mineur dans un véhicule
lois

Pour découvrir toutes les spécificités liées aux milieux de vie :

Des conseils pour limiter les risques

  • Fumer uniquement à l’extérieur car il y a toujours du tabagisme passif sous la hotte et par l’ouverture des fenêtres. Les composants de la fumée restent dans l’air et sont également en partie absorbés par les rideaux, tissus, moquettes et leur émission se poursuit dans le temps. De même que dans les substances nocives persistent des mois sur les revêtements. Les méthodes de nettoyage conventionnelles (aspiration et essuyage) ne réduisent pas efficacement la teneur en polluant liée au tabac.

  • Protéger particulièrement les personnes vulnérables telles que les enfants, femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies chroniques.
risque

Les sources pour aller plus loin :

Brochure Tabac FARES

Capsules vidéo “Un.e tabacologue vous répond”

Ces capsules au format smartphone (9:16) sont idéales pour afficher dans les salles d’attente et partager sur les réseaux. Cliquez sur le bouton de partage situé en haut à droite de chaque vidéo pour les partager. Le téléchargement est expliqué ci-dessous.


Qu’est-ce qu’un tabacologue ?
Pourquoi est-ce important d’aller voir un tabacologue ?
La consultation de tabacologie est-elle remboursée ?
Quelle est l’utilité de rencontrer un tabacologue lors de l’utilisation de l’e-cigarette ?
Fumer rend mince, vrai ou faux ?
Que penser des substituts nicotiniques ?
Quels sont les avantages d’une consultation de groupe ?
Les émotions : quel lien avec la cigarette ?
Quelles sont les motivations à l’arrêt du tabac ?
Les puffs, c’est quoi ?
Quelle est LA méthode la plus efficace pour arrêter ?
Comment se déroule une consultation de tabacologie ?
Comment gérer le stress ?

Où trouver un tabacologue ?

Le site www.tabacologue.be est disponible, il s’agit d’un répertoire des tabacologues certifiés par le FARES asbl. Les tabacologues mettent à jour eux.elles-mêmes leurs données, et un contrôle qualité est automatiquement réalisé une fois par an pour éviter les données obsolètes.
Le mode d’emploi détaillé, présent sur le site, explique comment utiliser l’outil.

Où trouver un tabacologue ?
Fleche-retour-avec-texte

Je me prépare – 8 / 8

Envie et besoin

Si une envie passe au bout de 5 minutes, nous vous suggérons de réfléchir aux choses que vous pourrez mettre en place lors de ces moments d’envie, des activités qui ne prennent que 5 minutes ! 

Réfléchissez également à l’envie qui se cache derrière l’envie de cigarette: est-ce une envie de me distraire ? de me calmer ? de me concentrer ? Une fois cette envie identifiée, vous pourrez alors plus facilement y répondre 😀


Pour vous aider au mieux, vous pouvez aussi prendre part aux activités / webinaires prévus ou consulter les ressources.

Calendrier
Calendrier des activités
kit
Ressources
EVUNS-picto-micro-1
Témoignages

Ici se termine la phase de préparation. Dès que vous vous sentez prêt.e, cliquez sur le bouton pour aller vers la phase suivante :


Je me prépare – 7 / 8

Symptômes de sevrage et substituts nicotiniques

Á quoi s’attendre lorsqu’on diminue ou qu’on arrête de fumer ? Quels sont les différentes possibilités de substitution nicotinique (patch, gommes…etc. ) ? Les réponses en dias et vidéo ci-dessous !


Je me prépare – 6 / 8

Comment m’y prendre ? Arrêter d’un coup ou diminuer ?

Changer une habitude demande de s’y préparer: comment vais-je me passer de ma cigarette au réveil ? et après le repas ? Que vais-je faire quand je serai stressé.e ? Quand il y aura la pause au travail ? 

Est-ce que je garde quelques cigarettes ou est-ce préférable de tout jeter ? 

A quoi vous sentez-vous prêt ? c’est surtout cette question qui sera déterminante pour votre passage à l’action: faites-vous confiance !

Daniel nous partage son expérience d’un arrêt via une diminution progressive  :

Journal de bord

Conseil…

Le tabagisme est un comportement que vous avez certainement adopté pour des raisons diverses : curiosité, envie d’aventure, découverte, complicité avec les amis, défi envers l’autorité, … Le maintien de ce comportement est lié en partie à la dépendance que vous avez développée.

Au fait, pour quelles raisons fumez-vous toujours aujourd’hui ? Est-ce du plaisir ? Est-ce un besoin ? Est-ce une liberté ? Une contrainte ?… La réalisation de votre journal de bord vous aidera à identifier le rôle joué par chaque cigarette dans votre vie.


Logo-EVUNS-carre-recoupe Ensemble
vers un nouveau souffle
Facebook609
Instagram99
208
Aller au contenu principal